SNALC83 1er degré : la lettre d’info du 11/02/2020

CAPD du 10 février 2020

Liste d’aptitude direction d’école
40 candidatures ont reçu un avis favorable et 3 un avis défavorable. Le SNALC espère que les candidats à cette fonction, tant observée par le « Ministre de l’observatoire » mais jamais rénovée, trouveront l’épanouissement professionnel lié à un soutien hiérarchique indéfectible et une reconnaissance proportionnée à leur investissement personnel dans une mission qui ne devrait jamais relever du sacrifice.

Recours dans le cadre du rendez-vous de carrière
Le SNALC a tenu à rappeler en séance que les avis étaient pérennes. Aberrant pour la Hors-classe : point de possibilité d’évoluer, la sentence est définitive. C’est encourageant et motivant quand il reste 20 ans à faire dans l’Education nationale !
Les professeurs des écoles varois se sont fait une raison : seuls deux d’entre eux ont tenu à exercer un recours cette année. Sans doute ont-ils raté l’information : 100% des demandes de réexamens d’appréciation sur notre département ont essuyé un refus l’an passé. Et cette année ne fait pas exception à la règle : le DASEN maintient les avis émis, car revenir sur un avis serait ouvrir la porte à une multiplication des recours…
Devant le questionnement du SNALC sur le poids des différents items, le DASEN rappelle que certains items lui semblent plus importants et prédominants. Tout ceci doit selon lui rentrer dans un cadre de quotas d’appréciation (qui ne concernent que l’avis EXCELLENT uniquement). Avant, c’était l’instant T qui était évalué, là c’est la prise en compte de toute la carrière qui est évaluée. La visite de l’inspecteur n’est qu’un élément de cette évaluation.
Comment peut-on passer de 19,5/20 à A CONSOLIDER ? Le DASEN dit qu’avant, il y avait une grille départementale. L’automaticité entre ancienneté et progression de la note était parfois critiquable. On était arrivé selon lui, pour des raisons d’harmonisation, à une grille départementale pour les notes. Le DASEN explique avoir 800 dossiers à évaluer chaque année et dit veiller à l’équilibre. Le SNALC évoque la gestion des ressources humaines de proximité : chaque enseignant doit pouvoir comprendre son évaluation. D’autant plus pour les avis A CONSOLIDER. Le DASEN se veut rassurant : l’IEN recevra la personne pour lui expliquer son évaluation et l’avis reçu. Ce besoin d’accompagnement pour les collègues ne résoudra pas pour le SNALC le problème des avis pérennes et stigmatisants, coupant court à toute possibilité d’avancement.

Le plan Villani Torossian
Au débordement horaire abusif dénoncé par le SNALC, l’IEN-Adjointe précise que cette formation est en 3 blocs : 9h d’animations pédagogiques, 9h en classe et 9 h de regroupements. Ce dernier bloc est pris sur la pré-rentrée, la journée de solidarité, les concertations, le temps de concertation des APC, conseils de cycle. Le SNALC rappelle que cela impacte les réunions ayant pour but le fonctionnement de l’école, ce qui est préjudiciable. L’administration se dédouane : elle répond simplement à la demande du Ministère.

Droit à l’image : obligé d’être filmé ou pas ?
Les pratiques visant à filmer les collègues en situation d’enseignement sont en plein essor. Le plan Villani Torossian en tête. Le SNALC demande au DASEN quel texte officiel interne à l’Education nationale passe avant le respect du droit à l’image, avant le respect de la personne qui refuse d’être filmée ?
Le DASEN répond qu’il n’y a aucun texte. Le SNALC enfonce le clou et demande explicitement si les collègues peuvent refuser d’être filmés. Le DASEN répond que oui.
Vous lisez bien : si vous refusez d’être filmé dans vos pratiques ou en animation pédagogique, vous en avez le droit. Aucun IEN ne peut donc vous y contraindre !
Si vous subissez une pression à cet égard, contactez sans plus attendre le SNALC pour faire respecter votre droit.

Ressources humaines de proximité
Le SNALC, attentif au bien-être des collègues dans une profession qui ne les épargne pas, interroge le DASEN sur le nombre de sollicitations de notre Ressource Humaine de proximité depuis la rentrée. Le DASEN répond qu’il y a eu 53 sollicitations pour le 1er degré depuis la rentrée. Et à chaque fois, des accompagnements personnalisés sont mis en place.

Compte Personnel de Formation
Le SNALC demande quel est le nombre de professeurs ayant sollicité leur Compte Personnel de Formation. Le DASEN répond qu’il y a eu cette année 13 demandes : 12 refus et 1 acceptée, pour un budget d’environ 1000 euros.

Prochaine CAPD promotions avancements accélérés des 6ème et 8ème échelons : jeudi 19 mars 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *