SNALC06 1er degré : la lettre d’info du 10/05/2019

CONTRE LA LOI BLANQUER, QUELLES ACTIONS ?
Le SNALC, loin de tout dogmatisme a interrogé ses adhérents
Le ministre est arrivé en annonçant qu’il ne ferait pas de grandes réformes. Depuis il a eu le temps de passer à l’action. Et le SNALC s’est clairement positionné. Il est prêt à agir. Mais notre syndicat, loin de tout dogmatisme, tenait à consulter ses adhérents avant d’entreprendre quoi que ce fût.
En un peu moins de deux ans, mais avec de nombreuses transformations effectuées, nos adhérents se sont fait une opinion. Et, sur l’ensemble de l’oeuvre de Jean-Michel BLANQUER, le jugement est sévère.

Les EPSF semblent avant tout concerner les directeurs d’école, cependant l’inquiétude touche tous les PE et tous les professeurs de collège. En effet, le projet consiste à regrouper des écoles au sein du collège de secteur et à créer un poste d’adjoint au principal, en charge de la direction des écoles. Les craintes justifiées des PE sont nombreuses : passer sous la coupe du second degré, perdre la proximité avec les familles et les territoires, perdre le fonctionnement collégial de l’école pour adopter une structure plus verticale tout en aggravant les inégalités par l’abandon des territoires.
Mais la colère n’a pas que des fondements pédagogiques. La plus grosse attente a aussi à voir avec le salaire. Le déclassement des enseignants n’est en rien un sentiment comme l’on peut parfois l’entendre. Il s’agit d’un fait.
Lorsque le ministre prétend entendre les enseignants et vouloir rendre à notre métier son attractivité, il n’est pas étonnant que cela suscite quelque espoir. Mais de l’espoir naît la déception. Et la réponse que M. BLANQUER apporte aux préoccupations salariales n’est pas satisfaisante.
Les collègues demandent massivement qu’elle passe par une hausse de la grille indiciaire.
Le SNALC aime assez peu les grèves d’un jour qui permettent à notre ministère de réaliser des économies. Si le SNALC entre en action, il entend que cela ait un sens. Lorsque les négociations deviennent inutiles, il faut de vrais moyens de pression. Et c’est exactement ce que nous disent nos adhérents.
Seuls 13% sont en faveur des grèves d’une journée. Ils sont plus nombreux à concevoir des actions ne leur faisant pas perdre de salaire, comme les actions effectuées le week-end.
Cependant, il apparaît clairement que si le mode d’action est considéré comme porteur, ils sont prêts à perdre de l’argent. C’est ce que montrent les 32% en faveur d’une grève au moment des examens et les 14% qui iraient jusqu’à se mettre en faute par rapport à l’obligation de suivi. Près de la moitié de nos adhérents se montrent enclins à utiliser des moyens d’action radicaux.
Le SNALC a déjà proposé ce mode de combat. Lors de la réforme du collège, il n’avait pas été suivi par les autres organisations. Le SNALC a déposé un préavis de grève pendant la période des examens. Il espère que cette fois, il sera fait fi des bisbilles syndicales. L’enseignement que nous dispensons, nos conditions de travail, notre métier même, sont en jeu.

Pour s’informer davantage :

INFOS EN BREF
Indemnités péri-éducatives
Période de saisie entre le 13 et le 26 mai
Télécharger la circulaire
Télécharger l’annexe
Passage à la hors classe
Les avis des IEN seront formulés sur l’application I-PROF entre le 8 et le 26 avril 2019. Vous pourrez ensuite les consulter sur votre I-PROF.
Vous êtes concernés si au 30 août 2019 vous avez au moins deux ans d’ancienneté dans le 9ème échelon de la classe normale.
Voir le BO
Télécharger la circulaire
Consulter la fiche info SNALC
Tuto pour consulter l’avis de l’IEN sur IPROF
Fiche de suivi syndical (important)
Recrutement tuteurs de terrain pour les candidats bénéficiant de la formation CAPPEI 2019-2020
Date limite le 23 mai
Télécharger le courrier
Télécharger la fiche de candidature
Classe exceptionnelle 2019
Saisie des candidatures du I-Prof jusqu’au 17 mai
Textes de référence
Conditions d’inscription au tableau d’avancement à la classe exceptionnelle
Modalités d’établissement du tableau d’avancement à la classe exceptionnelle
Propositions de l’IA-Dasen
Critères de l’IA-Dasen
Établissement des tableaux d’avancement
Le barème
Ce que vous avez à faire…
Tout est ici !
Mouvement 2019
Les dates des groupes de travail de la CAPD toujours pas fixées.
Vous pouvez toujours nous faire parvenir votre fiche de suivi,
c’est ici !

VISITES D’ÉCOLE
Ne restez pas seuls face aux problèmes, le syndicat vous permet de porter votre parole
Nous vous proposons de venir vous rendre visite dans votre école, à votre convenance : temps de récréation, pause méridienne, le soir… Ces visites peuvent entrer dans le cadre des R.I.S.T.T.(réunion d’information syndicale) et le temps décompté du service annualisé des 108 heures (animations pédagogiques, concertations…)
Pour plus de précisions et prendre éventuellement rendez-vous nous contacter :
https://www.snalc06-ecoles.info/contact/
ou bien :
contact@snalc06-ecoles.info
ou bien encore :
07 83 55 15 00

REJOIGNEZ LE SNALC !
Le syndicat le moins cher de l’éducation nationale et qui offre des avantages à ses adhérents
Pour les professeurs des écoles au prix unique de 90 euros, quelle que soit la fonction et l’échelon.
Crédit d’impôts (reçu fiscal). Vous déduisez 66% du montant de votre cotisation de vos impôts ou êtes crédité de ces 66% si vous n’êtes pas imposable.
Coût réel après impôts : 30,60€ – 35€ (assurance professionnelle prise en charge par l’adhésion) = l’adhésion au SNALC ne vous coûte RIEN !
https://www.snalc06-ecoles.info/je-rejoins-le-syndicat/
Malgré la baisse constante et programmée de notre pouvoir d’achat, l’Éducation nationale n’a jamais mis en place de Comité d’entreprise ou de COS pourtant obligatoires (sauf pour les fonctionnaires travaillant à la Centrale).
Grâce à l’évolution constante du nombre de ses adhérents, le SNALC négocie auprès de grands groupes pour obtenir des tarifs attractifs réservés aux collectivités (ou entreprises).
Il s’est ainsi doté d’un service nouveau, inédit, au bénéfice de ses adhérents : AVANTAGES SNALC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *