Intrusif, invasif, abusif ?

Le SNALC alerte régulièrement les professeurs des écoles sur les dérives possibles mais jamais souhaitables qui ne manqueront pas de trouver des conclusions fâcheuses si ce n’est pire, à trop communiquer leurs données personnelles à différents « acteurs de l’école ». En 2021, suite aux alternances de confinements, déconfinements, couvre-feux et protocoles sanitaires, les usagers de l’école comme nos supérieurs hiérarchiques ont fait de l’urgence une règle générale qui se justifie rarement dans les faits.

Cloisonner pour ne pas subir

Le SNALC reste persuadé que beaucoup de PE, croyant bien faire, donnent le bâton pour se faire battre en laissant à disposition numéro de téléphone, adresse mail ou autre pseudo Facebook personnels aux usagers de l’école. C’est une erreur capitale qui ne devrait même pas leur venir à l’esprit. Vos « alliés de la coéducation » ne manqueront pas de déborder ou pire, de se retourner contre vous dès que la tournure des événements ne leur conviendra plus, tournure qui sentira alors le roussi vous concernant. Le SNALC vous recommande la plus grande prudence quant à la diffusion de vos coordonnées personnelles, que ce soit à l’IEN, au conseiller pédagogique, aux parents d’élèves (représentants ou non) ou à la mairie.

Lire la suite

Syndicat enseignant