Heu-reux !

Parue en septembre 2021, la dernière note de la DEPP s’est intéressée aux professeurs des écoles, sur la base des résultats d’une enquête Talis de 2018. Son intitulé : satisfaction professionnelle et bien-être des professeurs des écoles.

Si on s’arrête à la lecture de l’encart, extrêmement positif, qui annonce que « les professeurs des écoles en France sont plus de huit sur dix à exprimer une perception positive de leur environnement de travail, marqué par une forte culture de collaboration. », on peut se dire que tout va bien et que l’ambiance est bonne !

Mais si on prend la peine de lire la note d’information en lien, on s’aperçoit que mis à part l’environnement et la collaboration, tout n’était déjà pas si formidable il y a 3 ans :

  • « Le soutien aux élèves à besoins éducatifs particuliers est pointé comme un besoin prioritaire d’investissement par plus de six enseignants sur dix en France et comme un enjeu majeur d’enseignement par les directeurs d’école. »
  • Sur les 6 pays européens consultés, la France détenait le record de 62% de professeurs des écoles à considérer le manque d’enseignants compétents dans la prise en charge d’élèves ayant des besoins éducatifs particuliers comme le problème majeur, parmi tous ceux portant atteinte à la qualité de l’instruction au niveau de l’école.
  • « Les enseignants de classe élémentaire comme les directeurs d’école rapportent exercer dans des écoles caractérisées par des relations positives au sein de l’équipe pédagogique. Par exemple, plus de huit professeurs des écoles sur dix considèrent qu’il existe dans leur école une culture de collaboration qui se traduit par un soutien mutuel et que le personnel peut participer activement aux décisions concernant l’école ».
lire la suite

16 octobre 2020 : Samuel Paty… Et maintenant ?

Au lendemain de l’assassinat barbare de Samuel Paty, la protection des personnels, le respect et la transmission des valeurs de la République ont été à nouveau l’objet de nombreuses déclarations et publications. Du Grenelle de l’Éducation à la formation des professeurs, le SNALC fait le point sur l’ensemble des mesures qui ont été prises pour assurer la protection des agents et lutter contre les dérives et l’activisme pro-religieux à l’œuvre depuis plus de 30 ans dans notre École.

La pertinence plus qu’actuelle des rapports du début des années 2000 interroge sur l’impuissance de l’institution à entendre et réagir au cours des 20 dernières années. Dans l’Éducation, les constats sont récurrents : face à l’augmentation du nombre des atteintes et de leur virulence, face aux exigences et à l’intrusion de certaines familles, il faut en finir avec l’angélisme du vivre ensemble ou l’éloge de la richesse de la diversité, pour exiger de retrouver ce qui fait l’unité. La formation des personnels est inexistante ou inadaptée, et l’information, indigente.

Lire la suite

Syndicat enseignant