Mesures anti-attentats à l’école : mieux vaut tard que jamais

Le 7 décembre dernier, le SNALC-FGAF, après avoir pris connaissance de l’appel au meurtre lancé contre les professeurs français par la revue Dar al Islam proche de l’État islamique, avait sollicité une audience sur ce thème à Mme la Ministre de l’Éducation nationale en demandant le renforcement de la sécurité dans tous les établissements scolaires, la prise en compte sérieuse de ces menaces par l’État et l’application intransigeante des mesures et des lois visant à faire respecter le principe de laïcité.

Le 21 décembre 2015, en réponse à cette demande, le Directeur de Cabinet de Mme Vallaud-Belkacem nous indiquait que les contraintes de l’agenda de Mme la Ministre ne lui permettaient pas de nous recevoir et nous renvoyait à propos de la sécurité dans les établissements scolaires à l’application de la circulaire n°2015-206 rédigée au lendemain de la vague d’attentats de novembre dernier.

Il semble que les dramatiques attentats de cet été aient fait cependant prendre conscience à Mme la Ministre, 8 mois après, de la réalité du danger, puisque aujourd’hui à 18h30 aura lieu au Ministère une réunion consacrée aux consignes de sécurité dans les écoles et les établissements scolaires.

Bien sûr, le SNALC-FGAF est fier d’avoir ainsi été une fois de plus, au mépris de toute langue de bois, un lanceur d’alerte au sein de l’Éducation nationale. Son président ne manquera pas d’y participer malgré son agenda chargé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *