Le SNALC appelle à la grève à partir du 5 décembre

Le SNALC s’était fixé jusqu’à aujourd’hui pour s’engager ou non dans le mouvement du 5 décembre. Il a porté et continue de porter la revendication majoritaire des agents de l’Éducation nationale et du Supérieur : une revalorisation pour tous les personnels, que ce soit par le dégel du point d’indice, la hausse des indices dans les grilles et/ou l’augmentation de la part fixe des indemnités, sans contreparties.

Le SNALC a transmis en octobre un document sur la question des rémunérations dont les services du ministère ont reconnu le sérieux. Nous avons posé tous les constats et fait de nombreuses propositions chiffrées, le tout avec un projet de calendrier de mise en œuvre. Nous avons joué aussi longtemps que possible la carte du dialogue.

Au sortir de la réunion de ce jour sur les traitements, aucune annonce concrète n’a été faite.

En conséquence, le SNALC appelle les agents à participer à la grève sur les retraites et les traitements à partir du 5 décembre. Nous déposons dès demain un préavis qui couvre la période du 5 au 21 décembre, et appelons les collègues à organiser partout des heures d’information syndicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *