LANG de vipère

Le SNALC a enfin trouvé ce que l’on pouvait faire de plus sale en termes de dénigrement des professeurs et personnels de l’Éducation nationale – et pourtant, la concurrence est rude en ce moment.

En effet, Anne-Christine Lang, députée LREM, a publié une tribune hallucinante dans le Journal du dimanche, qui atteint des sommets d’indignité.

Louant sans réserve « le volontarisme du ministre », Anne-Christine Lang n’hésite pas par comparaison à stigmatiser « les centaines de milliers [d’enseignants et de personnels] qui, de toute évidence, ne se sont pas sentis concernés. » Et pourquoi pas des millions, pendant qu’on y est ?

Au passage, elle attribue à des syndicats et fédérations de parents la volonté de ne rouvrir les écoles qu’en septembre, alors qu’il s’agissait de l’avis écrit du Conseil scientifique, qu’elle a dû oublier de lire à l’époque. L’ensemble du texte est du même acabit, ce qui ne peut que surprendre de la part de quelqu’un ayant voté le mois dernier une loi contre les contenus haineux sur Internet.

Le SNALC demande des excuses publiques de la part d’Anne-Christine Lang à l’ensemble des personnels du ministère de l’Éducation nationale, et attend des communiqués de presse rectificatifs de la part du ministère de l’Éducation nationale et du groupe LREM à l’Assemblée.

2 réflexions sur « LANG de vipère »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *