Économiser et s’économiser : mode d’emploi

En cette rentrée si particulière du fait de la crise sanitaire, vous avez sûrement compris depuis bien longtemps, que le système ne vous fera pas de cadeau. Alors cessez d’en faire toujours plus. Ici, nous allons vous donner quelques tuyaux pour penser à vous économiser et à économiser, car, vous l’aurez compris, rien ne viendra à vous par un coup de baguette magique. Difficile de croire, encore cette année, aux chimères ministérielles d’une revalorisation salariale ou d’une amélioration de nos conditions de travail.

ÉCONOMISER

Il est plus que jamais urgent face à la baisse de notre pouvoir d’achat qui ne cesse de s’effondrer, de trouver des moyens de faire des économies pour éviter de se serrer la ceinture dès le quinzième jour du mois.

Sachez qu’il existe, dans le système lui-même, un certain nombre de niches, dont l’administration se prive bien volontairement de faire la publicité récurrente, mais qui vous permettront de garder un peu d’argent dans votre maigre porte-monnaie. C’est légal mais noyé dans un océan administratif qui ne nous laisse ni le temps, ni l’énergie de récupérer ces « bouées financières » pour surnager financièrement.

Vous déménagez ? Pas de souci, vous pouvez prétendre à une indemnité de déménagement qui vous permettra, par exemple, d’économiser votre dos et vos bras et de faire appel à un déménageur. Le SNALC vous renseigne sur les modalités d’obtention d’une telle indemnité de changement de résidence et le montant auquel vous pouvez prétendre.

Les animations pédagogiques. Si vous êtes en train de vous inscrire aux animations pédagogiques et autres formations que vous impose l’administration, vous vous posez la question de savoir qui va vous payer l’essence que vous allez devoir mettre dans votre voiture ? Sachez, là aussi, que le remboursement de ces frais de déplacement sont un des chevaux de bataille de notre syndicat et que nous veillons à ce que votre dû vous soit payé.

Les impôts ne vous font pas de cadeaux ? Votre équipement numérique n’est pas pris en charge par votre employeur ? Dans ce domaine encore, le SNALC vous aiguille et vous informe sur les frais réels à déclarer qui vous permettront de faire quelques économies.

Comment gagner plus ? Vous voulez mettre un peu de « beurre dans les épinards » ? Un certain nombre de dispositifs, mis en place pour aider nos élèves, vous permettront d’allier l’utile à l’agréable. Les stages réussites, anciennement appelés stages de remise à niveau, vous permettront de vous sentir d’une grande utilité en soutenant des enfants en difficulté, en groupe restreint, tout en vous permettant de gagner un peu plus de 350 euros pour une quinzaine d’heures de travail devant élèves pendant les vacances scolaires. Dans le même ordre d’idée, vous pourriez vous impliquer dans la vie éducative et sociale de votre école en vous rendant disponible pour faire les études surveillées ou dirigées, ou encore la surveillance de cantine sur les temps périscolaires.

Un comité d’entreprise ? Partir en vacances et veiller à son bien-être a un coût certain pour nous, les enseignants qui ne bénéficions pas de tarifs préférentiels, comme c’est souvent le cas pour d’autres professions qui bénéficient de tarifs avantageux par le biais de leur comité d’entreprise. Au SNALC, avec AVANTAGE SNALC, nous vous permettrons de bénéficier de tarifs préférentiels pour, notamment, partir en vacances à moindre coût.

Un accident de vie ? La vie est ainsi faite : personne n’est à l’abri d’un coup dur, d’un divorce, d’un décès qui vous frappe. Autant de moments périlleux psychologiquement mais aussi financièrement. L’Education nationale peut vous apporter une aide psychologique et financière, à condition de la démarcher, que ce soit par l’action sociale académique ou départementale. Là encore, votre syndicat, le SNALC, peut être un précieux soutien et vous accompagner dans ces démarches.

Vous l’aurez compris, il existe des moyens de faire des économies et la liste n’est pas exhaustive. Il existe bien d’autres niches à explorer et vos délégués SNALC vous proposent de vous accompagner et de vous guider dans la quête des euros perdus que vous pourrez ainsi récupérer en partie.
Mais économiser sans s’économiser pour profiter de ses économies, à quoi bon ?

S’ÉCONOMISER

Vous croulez sous la paperasse administrative. Vous vous épuisez à chercher le numéro du service administratif de l’éducation nationale censé répondre à votre question. Vous réussissez tant bien que mal à obtenir un numéro que vous croyez être le bon ? Et puis non ! On vous renvoie à l’accueil qui vous donne enfin le bon bureau, mais là, on ne vous répond pas de la journée et vous êtes rebasculé sur l’accueil. Vous commencez, à juste titre, à perdre patience et le découragement finit par vous gagner : vous renoncez finalement à faire valoir votre droit au renseignement que l’administration vous doit, en théorie.

Cette situation, tout le monde l’a déjà vécue à de nombreuses reprises. Car dans l’Education nationale, réussir à joindre les services peut être un véritable parcours du combattant. Ne jetons pas la pierre aux personnels de ces services qui, eux aussi, manquent cruellement de moyens humains et financiers.

Épargnez-vous donc toute cette perte de temps et d’énergie. Vous avez une question sur votre rémunération ? Sur votre retraite ? Sur votre mouvement ? Sur votre avancement ?… Vos délégués SNALC pourront prendre ce temps et cette énergie que vous n’avez pas ou plus pour vous apporter la réponse que vous cherchez. Le SNALC vous accompagne et vous conseille dans la constitution de vos dossiers administratifs : simulation retraite, document de référence de l’entretien de votre rendez-vous carrière, fiche de signalement d’incident… Nous assurons une relecture de vos feuillets, projets, signalements, etc. avant envoi à l’administration. Nous vous donnerons la procédure pour ne pas rester seuls et isolés dans vos démarches. Des personnes compétentes, connaissant les rouages du système, sont à vos côtés.

En cette rentrée troublée, sous le règne de l’incohérence, vous aurez, plus que jamais, besoin d’économiser et de vous économiser, en trouvant, auprès de vos délégués SNALC, un précieux relais et un soutien fiable. Alors pour que votre vie et votre carrière deviennent plus douces, plus légères, n’attendez plus. Rejoignez le SNALC pour qui la défense des intérêts des personnels est LA PRIORITE ! Adhérez au SNALC !

Le SNALC est le syndicat le moins cher pour les PE : 90 euros, quels que soient la fonction et l’échelon. Crédit d’impôts (reçu fiscal). Vous déduisez 66% du montant de votre cotisation de vos impôts ou êtes crédités de ces 66% si vous n’êtes pas imposable. Coût réel après impôts: 30,60€ – 35€ (assurance professionnelle prise en charge par l’adhésion) = l’adhésion au SNALC ne vous coûte RIEN.
Adhésion par prélèvement mensualisé
Adhésion par carte bancaire
Adhésion par chèque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *