Archives de catégorie : Non classé

SNALC06 1er degré : La lettre d’info du 07/11/2019

INTERDIT DE RÉFLÉCHIR ?
À l’école de la république : un petit déjeuner pour la route
Vous l’aurez compris, même si on tente de noyer cette mesure fondamentale dans un grand verre d’eau d’humour au second degré, on a du mal à avaler cette énième pilule éducative et démagogique.
Quand le SNALC rêve de rendre à l’École son rôle d’ascenseur social, permettant aux élèves en ayant le plus besoin d’acquérir les bases de l’instruction nécessaire à leur épanouissement futur, notre Ministre dévoie cette École de ce noble but.
Au-delà de la pression mise en place par certains inspecteurs ou inspectrices sur les municipalités et les directeurs et directrices d’école – pour obtenir un strapontin académique – celle-ci pose en effet un certain nombre de questions auxquelles personne n’a pour le moment répondu : la qualité du personnel encadrant (PE, personnel mairie, services civiques…); la(les)personne(s) responsable(s) du dispositif ; le nombre d’élèves à encadrer (variable) ; la fréquence ; la durée ; le stockage des denrées (imaginez le scandale de l’intoxication alimentaire via un petit déjeuner distribué par un enseignant); la préparation des petits déjeuners ; le lieu à définir ; le nettoyage et l’hygiène ; le financement (30 % par l’Etat, le reste à la charge des mairies.)…
Aussi, comment savoir si l’enfant aura déjà pris ou pas son petit déjeuner à la maison ? Et si oui, cela ne pose-t-il pas la question de l’obésité ?
Enfin et surtout, une telle mesure n’ouvre-t-elle pas définitivement la boîte de Pandore de l’assistanat à l’époque où il faudrait plus que jamais responsabiliser les parents sur leur rôle familial et les conséquences de leurs manquements envers leurs enfants ?
Oui, il existe des familles en grandes difficultés sociales pour qui cette mesure serait souhaitable et souhaitée. Mais est-ce aujourd’hui à l’école de pallier cette carence sociale et éducative ?
Soyons honnêtes intellectuellement. Est-ce de la responsabilité de l’école de s’occuper, d’éduquer les enfants dans leur alimentation ? Dans le respect de leur temps de sommeil ? Dans leur hygiène corporelle ? Dans leur éducation à l’environnement ? Aux dangers du numérique débridé ? etc., etc. N’est-il pas temps de dire STOP au tout éducatif au détriment de l’instruction, mission première et légitime de l’école ? Doit-on couper définitivement les câbles de l’ascenseur social ? L’ÉDUCATION des enfants n’est-elle pas la mission première des PARENTS ? A l’époque de la bienveillance, le système devrait faire en sorte que tous les acteurs s’inscrivent dans celle-ci. Et les premiers acteurs sont les parents, ne l’oublions pas.
Alors, chers collègues, avant de friser l’indigestion ÉDUCATIVE, nous vous souhaitons un BON PETIT DÉJEUNER !
RASSEMBLEMENT DU 6 NOVEMBRE DEVANT LE RECTORAT
Le SNALC reçu à la DSDEN en intersyndicale.
L’objectif étant de trouver des mesures urgentes pouvant se décider au niveau local pour faire face au malaise de la communauté éducative et aux conditions de travail qui se dégradent.
À l’issue de l’entretien, il a été décidé la tenue de deux groupes de travail : sur les directeurs et sur le fonctionnement des écoles.
Voir le compte-rendu.
EN BREF…
Rentrée 2020
Aménagement poste de travail, allègement de service, priorité médicale
– Aménagement poste de travail : à retourner au plus tard le 29 mars 2020
– Allègement de service : à retourner au plus tard le 26 janvier 2020
– Demande de priorité médicale : à retourner au plus tard le 26 janvier 2020
Postes adaptés date limite : 06 décembre 2019
Dans tous les cas envoyez-nous une copie de votre demande pour que nous puissions suivre votre dossier.
N’hésitez pas non plus à nous contacter pour plus d’information (coordonnées en bas de mail).
Report des prévisions des effectifs
Les prévisions des effectifs pour la rentrée 2020/2021 sont reportées probablement début janvier.
Déclaration d’un accident scolaire
Cette déclaration est a établir en 2 exemplaires. Un exemplaire sera conservé par l’école ou l’établissement et le second sera communiqué obligatoirement dans les 48 heures, à l’IEN de circonscription.
Télécharger le formulaire de déclaration (à utiliser à l’exclusion de tout autre).
À lire aussi sur notre site d’information
… et bien d’autres infos d’actualité mais aussi pratiques.
NOUVELLE FICHE INFO SNALC
Détecter et signaler les situations de maltraitance : ce qu’il faut savoir !
RÉUNIONS D’INFORMATION SYNDICALE
Les réunions d’information syndicale (RIS) peuvent être rattrapées sur les 108 heures (hors APC).
Votre IEN doit être prévenu au moins 48 heures avant le jour de la réunion.
Télécharger le modèle à envoyer à votre inspecteur
Rappel des dates
Mardi 12 novembre à partir de 17 heures
Ecole maternelle Bellanda (Nice Cimiez)
Samedi 23 novembre à partir de 9 heures
Maison des associations à Antibes
Samedi 30 novembre à partir de 9 heures
École primaire à Cap d’Ail
Nous aborderons avec vous les thèmes d’actualité (Formation obligatoire pendant les vacances, aménagements d’assiduité en maternelle, judiciarisation de l’école, réforme des retraites, rémunérations, exemples vécus et comportements à adopter, dysfonctionnements de la scolarité inclusive…) et nous vous expliquerons les avantages SNALC, syndicat élu en CAPD, CTSD, CHSCT, CTA… : comité d’entreprise, aide à la mobilité, protection juridique, etc.
RAPPELS RISTT :
Les animations pédagogiques obligatoires peuvent être remplacées par une RISTT. Vous devez vous y inscrire mais vous pouvez faire le choix de les remplacer par une RISTT (c’est votre droit d’utiliser ainsi 2 RISTT par an, hors temps devant élèves).
Si vous êtes inscrit à une seule RISTT dans votre plan d’animations pédagogiques, vous pouvez néanmoins assister à une 2ème RISTT et la déduire (108h hors APC, mise en commun de la FOAD, conseil d’école, journée de solidarité).
 
POUR NOUS JOINDRE, S’INFORMER
Deux numéros de téléphone
07 83 55 15 00
07 83 39 72 05
Une adresse mail
Un site


Rejoindre le SNALC, la seule adhésion qui non seulement ne vous coûte rien au final mais qui en plus peut vous faire économiser de l’argent.
Voir les 7 bonnes raisons de rejoindre le SNALC
Voir l’offre sur notre site académique

Le mot du président : non à l’école du socle !

En 2012, Vincent PEILLON, ministre de l’Éducation nationale, réunit les syndicats — dont le SNALC — pour leur soumettre son projet de loi de refondation de l’École. À l’intérieur, un article qui propose la mise en place d’une expérimentation visant à rapprocher fortement l’école primaire et le collège. Face à l’opposition de la majorité des organisations syndicales, SNALC en tête, le ministre décide en séance de retirer cet article, et finira par proposer à la place les conseils école-collège.

En 2018-2019, Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale, ne réunit pas les syndicats pour leur soumettre son projet de loi sur l’École de la confiance. Tout au plus en a-t-il présenté les grandes lignes à chaque organisation représentative, sans aucun projet de texte sous les yeux. Il attend le débat parlementaire pour soutenir l’intégration d’un amendement qui propose la mise en place d’une expérimentation visant à fusionner l’école primaire et le collège. Face à l’opposition des organisations syndicales représentatives, SNALC en tête, le ministre parle de « bobards », maintient ce projet et envisage uniquement quelques évolutions du texte pour qu’on ait au moins la décence de demander aux instances représentatives des écoles et du collège leur accord avant de les faire disparaître dans un EPLESF (établissement public local d’enseignement des savoirs fondamentaux).

Lire la suite