Archives de catégorie : Ecole

Continuité et vacances de printemps

Les vacances de printemps approchant et de nombreuses annonces ayant eu lieu, le SNALC rappelle que:

  • la loi continue de s’appliquer pendant la période de confinement : la liberté pédagogique, que la loi garantit, s’applique donc tout autant ;
  • les vacances sont des vacances, et il n’y a aucune raison de faire autre chose que ce que l’on ferait dans des vacances normales. Le ministre lui-même l’a rappelé dans sa vidéo ;
  • le volontariat, c’est uniquement pour ceux qui sont d’accord : il conviendra de demander systématiquement un écrit à un chef d’établissement ou IEN (ou directeur, si cela devait arriver) qui demanderait de poursuivre les classes virtuelles, la continuité pédagogique ou tout autre chose pendant la période. Contactez alors votre section SNALC qui vous conseillera et vous accompagnera pour la réponse à adresser.
  • la prime « exceptionnelle » liée à l’utilisation du matériel personnel n’est pas garantie pour le moment. Certains s’inquiètent du fait que le versement d’une telle prime pourrait signifier que l’on pérennise une forme d’enseignement à distance au-delà de la situation sanitaire actuelle. Le SNALC rappelle qu’une prime est versée en plus des obligations habituelles, ce qui est serait le cas de cette prime si elle était versée aujourd’hui. En outre, le ministre a dit lui-même qu’on avait perdu un certain pourcentage d’élèves à l’occasion de la crise : le SNALC le rappellera si d’aventure on se dirigeait vers une volonté de développer le distanciel.

Coronavirus, visioconférence entre le SNALC et le Ministre, jeudi 26 mars

NB : Une visioconférence sera organisée la semaine prochaine avec le directeur général des ressources humaines sur l’ensemble des questions de ressources humaines

CALENDRIER
Les vacances de printemps et d’été seraient maintenues. Pour les vacances de printemps, possibilité de les « dézoner » (tout le monde en vacances en même temps). Pour celles d’été, les stages de remédiation annoncés seraient faits par des professeurs volontaires.

Annonce dans une dizaine de jours du ou des scénarios retenus pour les examens. En cas de prise en compte du contrôle continu pour le bac, le SNALC a demandé qu’on ne prenne pas en compte les « notes » de la période de confinement, car on n’a pas 100% des élèves, et on ne peut s’assurer des conditions de travail des élèves à domicile (ni de qui fait le travail).
Lire la suite

Pandémie : le SNALC exige qu’on respecte la sécurité des personnels

Le SNALC a écouté les annonces du Président de la république ce jeudi et a participé ce vendredi au point d’étape, en présence du ministre de l’Éducation nationale.

Le SNALC invite tous les collègues ayant des questions à se rendre sur sa page d’information, qui contient tous les liens nécessaires. Il invite à contacter nos sections académiques en cas de question précise, même si nous n’aurons pas toutes les réponses : personne ne les a toutes. Le SNALC a demandé une communication précise de la part du ministère pour chaque catégorie de personnels.

Le SNALC rappelle que nous sommes dans une situation de pandémie, avec injonction à limiter au maximum les déplacements pour freiner la diffusion du virus. Il rappelle que la norme est le télétravail, ce qui a été redit par le ministère.

Le SNALC s’appuie donc sur les éléments fournis par le ministère ce jour pour inviter les personnels non nécessaires à la continuité administrative à ne pas se déplacer lundi prochain, notamment les enseignants, les AED et les AESH. La continuité pédagogique doit s’organiser, et le SNALC y aidera autant que possible. Mais elle doit s’organiser à distance, à l’aide d’e-mails, éventuellement de coups de fil, pourquoi pas d’audio ou de visioconférences si cela est possible. Le SNALC enjoint les personnels à refuser toute réunion pédagogique qui leur serait « imposée » dans leur école ou établissement. C’est DANGEREUX et IRRESPONSABLE.

En revanche, les collègues souhaitant individuellement récupérer des affaires où échanger avec le directeur ou le chef d’établissement peuvent bien entendu le faire, en respectant évidemment les gestes barrières. De même, l’accueil des enfants des personnels soignants dans leur école ou collège ordinaire doit être organisé afin de permettre à notre système de santé de fonctionner le mieux possible.

Information suite à la réunion du 13 mars au ministère de l’Education nationale