Archives de catégorie : Documentation

Echelon spécial ou HEA de la classe exceptionnelle

Les promouvables

Conditions d’éligibilité :
  1. Disposer de 3 ans d’ancienneté au 4ème échelon de la classe exceptionnelle au 31 août 2022.
  2. Être :
    • En position d’activité, (y compris CLM, CLD ou CFP),
    • En position de détachement ou
    • Mis à disposition d’un organisme ou d’une autre administration

Les professeurs n’ont pas à faire acte de candidature mais peuvent compléter et enrichir leur CV sur I-Prof.

Les IEN formulent un avis sous la forme d’une appréciation littérale via l’application I-Prof, dont les professeurs des écoles peuvent prendre connaissance (généralement en mai).

Le barème

Il tient compte de l’ancienneté dans le 4ème échelon de la classe exceptionnelle et de l’appréciation de l’IA-DASEN.

L’IA-DASEN formule une appréciation à partir du CV I-Prof et des avis littéraux rendus par les IEN, portés à la connaissance des professeurs concernés. Cette appréciation sur la valeur professionnelle se décline en quatre degrés : Excellent ; Très satisfaisant ; Satisfaisant ; Insatisfaisant

Lorsque l’appréciation pour l’accès à l’échelon spécial est d’un degré inférieur à celle attribuée pour l’accès à la classe exceptionnelle, cette appréciation est motivée.

Lire la suite

Promotion à la classe exceptionnelle 2022

Suite à la loi 2019-828 dite de transformation de la fonction publique et à compter de cette année, les CAP ne sont plus consultées pour les promotions à la classe exceptionnelle et l’administration établit seule les tableaux d’avancement. La promotion à la classe exceptionnelle est régie par les Lignes Directrices de Gestion.

Il n’est désormais plus nécessaire de faire acte de candidature pour la classe exceptionnelle.
Un message I-Prof invite les professeurs des écoles concernés (c’est-à-dire hors classe et promouvables) à vérifier et compléter leur CV si besoin.

Tutoriel pour compléter son CV sur I-Prof : cliquez ici

Attention : pour le Var, vous n’avez que jusqu’au 8 avril pour mettre à jour votre CV.
Si vous constatez des oublis ou des erreurs, contactez votre gestionnaire via I-Prof sans tarder.

Conditions d’éligibilité

Il existe deux viviers qui permettent d’accéder au grade de la classe exceptionnelle :

Le vivier 1 : « fonctions » (70% des promus)

Pour cela, il faut avoir au moins 6 ans de fonctions (nouveauté 2022) accomplies dans des conditions d’exercice difficiles ou sur des fonctions particulières et avoir atteint le 3ème échelon de la hors classe au 31 août 2022

Précisions utiles : les 6 ans de fonctions peuvent avoir été accomplis de façon continue ou discontinue. La durée accomplie dans des fonctions éligibles est décomptée par année scolaire. Seules les années complètes sont retenues. Les services accomplis à temps partiel sont comptabilisés comme des services à temps plein. Les services accomplis en qualité de « faisant fonction » ne sont pas pris en compte. Les services pris en compte sont ceux accomplis en qualité de titulaire.

Lire la suite

Congés proche aidant et solidarité familiale

Connaissez-vous les congés de proche aidant et de solidarité familiale ? Le SNALC pense que la profession n’est pas assez informée sur l’existence de ces congés. Même si la rémunération qu’apporte ces dispositifs n’est pas élevée, elle est préférable à la disponibilité qui laisserait le demandeur sans ressource.

Congé de proche aidant : un principe salvateur

Dans quel cas le mobiliser ?

Le congé de proche aidant permet aux professeurs des écoles de s’occuper d’un proche en situation de handicap ou ayant perdu pour raisons pathologiques la majeure partie de son autonomie. Ce proche peut être un membre de la famille ou le conjoint, de même que la famille du conjoint ou encore une personne avec qui l’agent habite ou avec qui il entretient des liens stables. Si la personne aidée souffre d’une perte d’autonomie, l’administration ne peut pas refuser l’attribution de ce congé.

Le congé de proche aidant permet de cesser temporairement son activité de façon continue ou fractionnée ou d’obtenir un temps partiel. Il dure jusqu’à 3 mois et peut être renouvelé dans la limite d’un an sur l’ensemble de la carrière. Il n’est pas rémunéré mais donne accès à une allocation journalière du proche aidant (AJPA) versée par la CAF. Elle s’élève à 43,87 € par jour si l’agent vit en couple et à 52,13 € s’il vit seul, dans la limite de 22 jours d’AJPA par mois (et 66 jours au total) fractionnables par demi-journées.

Lire la suite