Archives de catégorie : Actualité

Touche pas à nos postes !

Le SNALC a bien noté que Jean-Michel Blanquer affirmait encore ce matin être le ministre des professeurs. Il lui propose donc de commencer par arrêter de prendre ces derniers pour des buses en :

  •  essayant de faire passer une mesure de restriction budgétaire et de suppression de postes en chance pour le pouvoir d’achat grâce aux heures supplémentaires imposées ;
  • faisant croire au grand public qu’avec la réforme du lycée, on va avoir des classes à 25 élèves ;
  • annonçant la création d’un observatoire du pouvoir d’achat (le ministère fournit déjà toutes les statistiques utiles grâce à la DEPP (1), merci à elle pour son travail).

Afin d’être le ministre des professeurs (et des administratifs, eux aussi concernés par les suppressions), merci donc d’arrêter les plans com’ insultants.

(1) Direction de l’Évaluation, de la Prospective et de la Performance

Conditions de recrutement des AESH : du nouveau

Depuis la création du statut d’AESH, en juin 2014, le SNALC n’a cessé de revendiquer un assouplissement des conditions de recrutement pour cette catégorie de personnels. Le gouvernement répond aujourd’hui positivement à cette demande du SNALC, puisque le 20 avril dernier, un groupe de travail chargé d’examiner un projet de décret visant à élargir le vivier de recrutement des accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) s’est tenu au Ministère.

Les organisations syndicales présentes étaient le SNALC, le SE-UNSA et le SGEN. La FSU et la CGT étaient absentes.

Actuellement, seuls les titulaires d’un diplôme professionnel dans le domaine de l’aide à la personne ou les candidats justifiant d’une expérience professionnelle de deux années dans le domaine de l’aide à l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap (ESH), accomplie notamment dans le cadre d’un contrat CUI-CAE, peuvent être recrutés.

Avec ce décret, le Ministère envisage d’élargir le recrutement aux AVS sous contrat CUI-CAE ou contrat PEC depuis janvier 2018 ayant une expérience de neuf mois dans le domaine de l’inclusion scolaire des ESH, mais également aux candidats justifiant d’un titre ou diplôme classé au moins au niveau IV, ou d’une qualification reconnue au moins équivalente à l’un de ces titres ou diplômes. En l’occurrence, à la rentrée prochaine, un titulaire du baccalauréat pourra être recruté en tant qu’AESH.
Lire la suite