Ça promet : le ministère a un incroyable talent

L’École est au bord de la faillite. La contractualisation est devenue la solution pour pallier la pénurie d’enseignants. L’urgence de la situation ne permet pas à l’État d’envisager une alternative. Pourtant, il y avait des choses à faire depuis 30 ans pour éviter cela. Le SNALC avait alerté sur les dérives et les conséquences des choix qui avaient été faits pour l’École, pour les enseignants, pour les élèves.

Le SNALC connaît maintenant la technique pour tout ce qui touche à l’Éducation nationale. C’est avec un air faussement étonné mais vraiment hypocrite que nos responsables gouvernementaux découvrent un beau jour une situation critique résultant évidemment de décisions politiques prises auparavant en connaissance de cause. Comme il faut réagir rapidement quand ce n’est pas dans l’urgence, le ministère impose avec la même hypocrisie des mesures qui auraient été inacceptables hors contexte.

Si on ne peut vraiment pas dire que nous progressions beaucoup à tous les niveaux dans l’Éducation nationale, une chose est sûre, nous avons bien progressé dans l’art de la duperie. Il faut avoir un incroyable talent d’acteur pour réussir à faire croire à l’intérêt ou la nécessité d’une mesure alors que l’intérêt est purement et simplement économique. Car personne ne pourrait entendre qu’il faut faire des économies sur l’école et donc sur l’avenir de nos enfants…Pour ce faire, le ministère ment effrontément à tous : acteurs éducatifs, enfants, parents, enseignants…

L’Éducation nationale ment aux parents d’élèves quand elle dit que tout va bien, quand elle leur fait croire que leurs enfants seront bien formés et préparés pour affronter l’avenir, quand elle préfère leur dire qu’il n’est pas utile que leur enfant redouble.

Lire la suite

Numéro 1468 : 9 septembre 2022, lecture en ligne


Voir la version PDF

SOMMAIRE:
DOSSIER DU MOIS – CONSEIL D’ADMINISTRATION : UNE PLACE STRATÉGIQUE
– Pourquoi siéger au conseil d’administration ?
– Mon action aura-t-elle du poids ?
– Focus sur la dotation globale horaire (DGH)
– Comment présenter une liste ?
– Qui vote et qui peut être candidat ?
– Qui siège au CA ?
– Vote à l’urne ou par correspondance ?
– Vote par dépôt ou par correspondance : 3 enveloppes !
– Comment se déroulent les séances ?
– Y aura-t-il une commission permanente ?
– Qui peut m’aider ?
– Si le SNALC est en plein essor, c’est grâce à vous !

LES PERSONNELS
08 – AED : CDIsation actée mais chantier inachevé
08 – Ne l’oubliez pas !
09 – La crise des recrutements n’est pas conjoncturelle
09 – La mémoire qui flanche

SYSTÈME ÉDUCATIF
10 – Rentrée dans le 1er degré : l’heure n’est plus à la concertation
10 – Plan de formation sciences et technologie : que vous réserve-t-il ?
11 – Projet d’établissement : ne restez pas ignorants
11 – Remettre la science au centre du village

CONDITIONS DE TRAVAIL
12 – Enseignement : la judiciarisation des relations
12 – Une rentrée “sous tension”

VIE SYNDICALE
13 – Élections professionnelles : qui vote où ?