Le SNALC défend les AESH au ministère

Suite à sa pétition qui a recueilli plus de 15 000 signatures, le SNALC-FGAF a été reçu au ministère de l’Éducation nationale ce jeudi 21 septembre pour défendre les conditions de travail des Accompagnants des Élèves en Situation de Handicap (AESH).

Le SNALC a fait remonter les très nombreux problèmes rencontrés par nos collègues sur le terrain (multiplicité des types de contrats, contrats non respectés, …) et a défendu la création d’un véritable métier sous statut de la fonction publique.

L’inclusion des élèves en situation de handicap dans nos écoles et établissements ne peut réussir qu’avec la présence de personnels mieux formés, mieux considérés, mieux protégés et mieux payés. On ne peut se permettre de faire des économies sur un sujet aussi important. La précarité de nos collègues doit cesser.

Grâce au SNALC, le ministère est désormais parfaitement informé de tous les dysfonctionnements et de l’ensemble de nos propositions pour y mettre fin. Construire un vrai métier pour les AESH, c’est une nécessité pour l’ensemble du système éducatif, pour tous les collègues, pour tous les élèves.

Une réflexion sur « Le SNALC défend les AESH au ministère »

  1. mes souhaits : inclure les 2 années de CUI-CAE au sein des 6 ans de CDD pour obtenir un CDI, ne pas diminuer le salaire lorsqu’on passe d’un CDD en CUI-CAE à un CDD AESH ce qui correspond à environ 90€, avoir un bilan professionnel écrit et un entretien professionnel avec son supérieur hiérarchique au moins tous les 2 ans et avoir des augmentations de salaire décentes, faire partie du personnel des établissements ET pouvoir voter au CA; MERCI de transmettre et de défendre ces revendications.cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *