Décret 108 heures : encore une occasion manquée !

Jeudi 11 février les organisations syndicales ont été invitées à parachever le futur décret PE censé toiletter le décret de 2008 qui définit les obligations des services dans le premier degré (108 heures). Le SNE et le SNALC ont pris acte de la volonté de sortir du flou pour ce qui concerne les collègues affectés sur des missions particulières : conseillers TICE, ESMS, pénitentiaire… On reste cependant loin du compte.
Lire la suite

Urgence sur la sécurité

Le 7 décembre dernier, suite à la parution d’un article dans la revue Dar al Islam (proche de l’État islamique) qui appelait les musulmans au meurtre des professeurs français, le SNALC avait sollicité une audience auprès de la Ministre pour évoquer, entre autre, la question de la sécurité des élèves et des personnels. Cette dernière, dans un courrier datant du 21 décembre 2015, avait refusé, invoquant un agenda chargé. Or, pour le SNALC, la sécurité est une priorité.
Lire la suite

Ecole: une refondation ratée

Vincent Peillon avaient à l’origine intéressé le SNALC, favorable à une refondation de l’école afin de la sortir du marasme. Mais le récent rapport du comité de suivi sur la mise en œuvre de la réforme confirme ce que notre syndicat dénonce depuis des mois.

Vite et bien ne s’accordent pas
Depuis les élections présidentielles, nous assistons à une cascade de décisions désorganisées et mal pensées dans l’unique but de gagner le pari de la refondation de l’Ecole en cinq ans. Les enjeux politiques précipitent alors les illogismes : le décret Hamon qui remet en question le discours des inspecteurs, l’enclenchement d’une réforme du collège immature alors même que l’on cherche encore où est passée la fameuse «priorité au primaire», la création d’une liaison école- collège alors que les organisations administratives des deux entités n’ont rien en commun ou encore les programmes qui n’arrivent que 3 ans après la loi, mais doivent tous s’appliquer la même année.
Lire la suite

Syndicat enseignant