Fusion des académies : le SNALC entendu

Le gouvernement devrait le 31 juillet prochain renoncer à la fusion qu’il avait envisagée pour 10 académies : Caen et Rouen, Lille et Amiens, Dijon et Besançon, Nice et Aix, Poitiers et Limoges.

Le SNALC-FGAF avait fait part à plusieurs reprises de son opposition à ce processus. Dans cet esprit, lors du Comité Technique Ministériel de L’Éducation nationale du 8 juillet dernier, il avait été à l’initiative d’un vœu en ce sens, voté également par la FSU, FO et la CGT:
Lire la suite

Réforme territoriale: non aux fusions…

… qui provoquent des suppressions de postes !

Éclairage sur les VOTES 
Le Secrétaire général , M. Guin, confirme que le Premier Ministre doit d’ici la fin juillet statuer sur l’éventuelle fusion de 5 académies (Aix-Nice, Lille-Amiens, Besançon-Dijon, Caen-Rouen et Poitiers-Limoges) qui serait effective au 1er janvier 2018.Le SNALC-SNE (FGAF) a proposé aux membres du CTM d’adopter le vœu suivant:« Les organisations syndicales représentées au Comité Technique Ministériel de l’Education Nationale proclament solennellement ce jour leur opposition aux 5 fusions d’académies envisagées. Elles s’opposeront également aux conséquences de la réforme territoriale (coopération renforcée, etc..) qui aboutiraient à des suppressions de postes ».

Sur l’adoption du voeu proposé par le SNALC-SNE (FGAF):
FGAF, CGT, FSU, FO ont voté pour…
L’UNSA et la CFDT ont refusé de voter

RÉSULTAT:
malgré le refus de l’UNSA et du SGEN-CFDT,
le vœu du SNALC-SNE (FGAF) est adopté
contre la fusion qui provoque des suppressions de postes

Syndicat enseignant