Circulaire de rentrée: lettre à la ministre

intersyndicale02
Madame la Ministre,
Vous proposez ce jour à quelques organisations syndicales, sélectionnées sur des bases ne correspondant à aucun critère objectif, de travailler avec vos services le projet de circulaire de rentrée. Cette méthode faisant fi de la représentativité syndicale est un signal négatif supplémentaire envoyé aux représentants des personnels, et partant, aux personnels eux-mêmes.

Par ailleurs, alors que nos organisations (SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SNFOLC, SNETAAFO, SFSDPEP-FO, CGT, CGT enseignement privé, SNALC-FGAF, SNCL-FAEN, SIES-FAEN, CNGA CFE-CGC, SUD Solidaires, SUNDEP-Solidaires) vous alertent depuis un an sur les conséquences néfastes de la réforme collège 2016 dans les établissements, le projet de circulaire décline la mise en oeuvre de la réforme sans qu’aucune réponse n’ait été donnée aux organisations syndicales ni aux personnels quant à leurs interrogations.
Lire la suite

Le SNALC reverse ses subventions à la Recherche

Le SNALC-FGAF réuni en Bureau national le 18 mars a décidé de reverser l’ensemble des subventions qu’il a reçues en 2015 (4 730 €) à la Recherche contre le Cancer.

Ce geste du cœur concrétise la volonté politique exprimée par le SNALC de voir disparaître à terme toute subvention pécuniaire d’État, régionale ou locale du paysage syndical.

Durant la campagne des élections professionnelles de décembre 2014, le SNALC avait fait part de cet engagement au million de personnels de l’Éducation nationale, promettant de donner l’intégralité des sommes perçues à des associations reconnues d’utilité publique : le SNALC tient parole.
Lire la suite

Déclaration des fédérations de l’éducation nationale

intersyndicaleAprès le succès des mobilisations du 9 mars, le gouvernement a été contraint de faire des premières concessions sur la loi El-Khomri par exemple sur le temps de travail des apprentis tout en leur enlevant par ailleurs certaines mesures protectrices sur leurs conditions de travail. Il maintient néanmoins l’axe général de son projet : l’inversion de la hiérarchie des normes pour remettre en cause toutes les garanties collectives. Il maintient sa volonté de tout définir au niveau de l’entreprise là où le rapport de forces est le plus défavorable aux salariés.
Lire la suite

Syndicat enseignant