Archives de catégorie : Snalc

Le mot du président national : merci

Grâce à vous, le SNALC conforte sa représentativité dans l’Éducation nationale. Je vous adresse au nom de l’équipe nationale et de l’ensemble des équipes académiques un immense merci.

Je suis heureux de constater que les idées que nous défendons sont de plus en plus largement partagées parmi les collègues. Nous renforçons notre place de second syndicat des professeurs du second degré, avec de belles progressions chez les professeurs de lycée professionnel et d’EPS. Nous connaissons une très forte progression chez les enseignants du premier degré, les personnels administratifs, les contractuels enseignants, les AED- AESH. Nous sommes ainsi plus légitimes que jamais pour porter votre parole, défendre vos intérêts.

Nous sommes à une période dans laquelle l’Éducation nationale a besoin d’un syndicat comme le nôtre : indépendant, clair, porteur de propositions concrètes et qui n’a pas peur de dire le réel. Beaucoup d’entre vous sont confrontés à des mouvements lycéens qui mettent les élèves et les collègues en danger. Beaucoup ont exprimé leur ras-le-bol via #Pas De Vague et attendent des évolutions fortes. Beaucoup sont inquiets de leur devenir dans la mise en place à marche forcée des réformes du lycée et de la voie professionnelle. Beaucoup ne croient plus à une quelconque revalorisation de nos métiers et de nos salaires. Beaucoup sont dans des situations de précarité et ne sont pas en mesure de faire valoir leurs droits.

Le SNALC est là pour vous. Grâce à des moyens humains renforcés du fait de notre plus grande représentativité, nous poursuivons avec davantage d’efficacité encore l’ensemble de nos missions. Nous portons une vision rationnelle du système éducatif, éloignée du tout compétences et du tout projet, qui s’appuie sur la liberté pédagogique de professeurs concepteurs de leur enseignement. Nous disons stop aux pressions hiérarchiques inconséquentes, et défendons chacune et chacun d’entre vous qui vous y trouvez confrontés. Nous vous aidons à faire le point sur votre métier, à envisager d’éventuelles évolutions de carrière. Nous défendons l’institution qu’est l’École, défense qui passe par le respect de tous ses personnels, par des rémunérations à la hauteur des missions que nous accomplissons.

Par votre vote, vous nous confiez une partie de l’avenir de l’École. Vous nous demandez d’être là en votre nom au ministère, de dire la vérité de nos classes, de nos couloirs, de nos cours, de nos bureaux. Sachez que nous saurons nous montrer à la hauteur, et que nous n’oublierons jamais que le SNALC, c’est vous.

Le président national
Jean-Rémi GIRARD

Lettre aux adhérents et aux sympathisants, spéciale remerciements

Chère collègue, cher collègue,

vous recevez ce mail parce que vous êtes adhérent(e) ou sympathisant(e), ou bien encore, parce que vous vous êtes inscrit(e) à notre lettre de diffusion.

Grâce à votre soutien le SNALC-SNE 06 premier degré a obtenu, un siège à la CAPD des Alpes-Maritimes. Félicitons également nos collègues du 83, qui conservent leur siège et qui grâce la reconnaissance de leur travail et de leur action, doublent pratiquement le nombre de leurs voix.

Nationalement et localement le SNALC-SNE augmente significativement le nombre de ses voix et de ses élus dans les différents corps en conservant sa représentativité.

Dans l’Académie de Nice, outre les deux sièges obtenus en CAPD, nous gagnons aussi 1 siège au CTSD et 1 siège au CTA.

Un grand merci à ceux qui croient en nous, qui nous ont soutenus et se sont mobilisés. Ce résultat ne traduit pas la réussite d’une ou deux personnes, mais celle d’un groupe qui partage la conception d’un syndicalisme indépendant, au plus proche du terrain, avec la ferme volonté de défendre ses enseignants, leurs conditions de travail, tout en militant pour une école plus juste, républicaine et laïque.

Conforté dans sa position, le SNALC-SNE portera plus que jamais votre parole et défendra avec conviction vos intérêts personnels. A nous à présent de vous représenter fièrement et efficacement durant le mandat.

Comme vous le savez, le SNALC-SNE, n’est en rien un pré carré pour syndicalistes professionnels, c’est pourquoi notre équipe est prête à accueillir toutes les bonnes volontés qui voudraient s’investir peu ou prou pour soutenir notre engagement.

À très bientôt.

Cordialement.

Le hashtag Pasdevague traduit un besoin d’expression

Un colloque sur la liberté d’expression dans l’Éducation nationale a été organisé à Strasbourg par le Syndicat national des lycées et collèges (SNALC). La vice-présidente, Marie-Hélène Piquemal, revient sur le hashtag Pasdevague.

Des enseignants ont exprimé leur colère avec le hashtag Pasdevague. C’était pour eux l’occasion de libérer leur parole ?

Marie-Hélène PiquemaI : « Le hashtag Pasdevague traduit un besoin d’expression. Une forte chape de plomb sur l’Éducation nationale paralyse tout le monde. Les gens s’empêchent de parler, il y a de l’autocensure. Les gens peuvent avoir peur que la situation empire, peur des représailles de la famille d’un élève, peur pour la renommée de leur établissement, peur pour leur carrière, peur d’être stigmatisés y compris par les collègues. Se syndiquer peut aider à libérer sa parole. Jean-Pierre Gavriolovic, le président du Snalc de Strasbourg, n’a peur de rien quand il s’exprime ».
Lire la suite