Le hashtag Pasdevague traduit un besoin d’expression

Un colloque sur la liberté d’expression dans l’Éducation nationale a été organisé à Strasbourg par le Syndicat national des lycées et collèges (SNALC). La vice-présidente, Marie-Hélène Piquemal, revient sur le hashtag Pasdevague.

Des enseignants ont exprimé leur colère avec le hashtag Pasdevague. C’était pour eux l’occasion de libérer leur parole ?

Marie-Hélène PiquemaI : « Le hashtag Pasdevague traduit un besoin d’expression. Une forte chape de plomb sur l’Éducation nationale paralyse tout le monde. Les gens s’empêchent de parler, il y a de l’autocensure. Les gens peuvent avoir peur que la situation empire, peur des représailles de la famille d’un élève, peur pour la renommée de leur établissement, peur pour leur carrière, peur d’être stigmatisés y compris par les collègues. Se syndiquer peut aider à libérer sa parole. Jean-Pierre Gavriolovic, le président du Snalc de Strasbourg, n’a peur de rien quand il s’exprime ».

Mais l’autocensure n’explique pas tout.

Marie-Hélène PiquemaI : « Il peut aussi y avoir de la résignation. Dans la vidéo de l’enseignante braquée par un élève, on peut voir un professeur presque résigné. Des enseignants peuvent aussi se dire à quoi bon faire un énième rapport, un énième signalement. La culture de l’excuse est omniprésente. On apprend aux futurs professeurs lors de leur formation que la parole de l’élève est l’égale de celle du maître, on sabote ainsi les piliers de l’autorité ».
Lire la suite

Élections professionnelles : lettre aux adhérents et aux sympathisants du 06

Cher(e)s collègues,

Vous recevez ce mail parce que vous êtes adhérent(e) ou sympathisant(e), ou bien encore, parce que vous vous êtes inscrit(e) à notre lettre de diffusion.

Les élections approchent pour élire nos représentants syndicaux.

Vous avez été informé tout au long de la campagne de ce qui fait l’originalité du SNALC-SNE et qui peut se résumer en une seule phrase :
Libre de toute posture idéologique et affranchi de toute subvention, il se bat sans compromission et avec acharnement pour la défense des intérêts de l’école et de ses personnels.

Nous vous renvoyons à notre courrier précédent si vous ne l’avez pas lu.

Nous avons mené auprès de vous tous une campagne très active, en expliquant les convictions qui sont les nôtres et les actions que nous menons.

Par souci d’honnêteté intellectuelle, nous avons fait le choix de la transparence et de la franchise, tout en restant loyaux. 

C’est pourquoi en conclusion, il est important de rappeler que le SNALC-SNE est attaché au pluralisme syndical et aux respect des personnes.

Lire la suite

Syndicat enseignant