Point sur la situation sanitaire

Compte rendu de réunion au ministère
Réunion multilatérale du 2 mars 2021
En présence du directeur de cabinet et de la secrétaire générale du ministère.

Le chiffres, le protocole

Il y aura un conseil de défense ce 3 mars, pour étudier notamment la situation de certains départements. Peu de cas confirmés dans la zone A la semaine où elle est revenue de vacances. Environ 2 000 tests antigéniques réalisés, et taux de positivité très faible. En zone C et A, les chiffres d’hier font état d’un peu + de 20 structures fermées et 500 classes fermées : les chiffres remontent.

Sur la communication des chiffres de tests, on sera sur de l’hebdomadaire. On était à environ 3000 tests salivaires réalisés la semaine dernière dans la zone A (surtout jeudi et vendredi). La cible est de 50 000 sur la zone A (voir plus bas).

Deux marques de masques ont été retirées (l’un rétrécissait, l’autre était trop inconfortable à porter), et de nouvelles livraisons sont en cours pour les écoles et établissements concernés.

L’avis du SNALC

Le SNALC a rappelé la nécessaire prudence face à l’analyse des données chiffrées et aux projections que l’on peut faire à ce sujet. La semaine passée montre que la fameuse « courbe en cloche qui redescend » est en fait remontée.

Le SNALC est choqué de la publication un mois d’après de la note du Conseil Scientifique du 29 janvier portant les sur variants, les vacances scolaires et les perspectives pour mars. Nous nous étions étonnés précédemment de l’absence d’analyses des autorités de santé permettant d’étayer et d’expliquer aux personnels les décisions prises : nous comprenons mieux pourquoi. On a simplement choisi de ne pas publier les éléments disponibles.

Lire la suite

Une école aux frontières du réel

Avec la crise sanitaire que nous traversons, le SNALC déplore que notre administration ait perdu le sens des priorités. Alors que les professeurs des écoles maintiennent la nation sous perfusion économique en bravant le virus et ses variants et en luttant chaque jour pour éviter ou repousser une fermeture sanitaire des écoles, des formations continues en présentiel perdurent par-ci par-là, les activités « piscine » ont été maintenues et imposées trop longtemps et le brassage prend ses aises avec l’accueil des élèves des professeurs malades non remplacés et les formations en constellations entre pairs.

La direction d’école et son chantier au long cours, avec notamment la persistance de l’indispensable projet d’école et des enquêtes, sont une illustration supplémentaire de cette perte de sens des priorités. Pourtant, le SNALC ne cesse de prévenir l’administration. La direction d’école ne tient plus que par un fil : le dévouement au service public. Mais ce fil va lâcher. Et les miettes de revalorisation salariale et de décharges ne suffiront pas. Le PAI nouvelle mouture n’adoucira pas l’atmosphère et reposera (encore) sur les épaules des directeurs d’école, avec bien plus de signataires à gérer et cela, toujours sans aide humaine. La prochaine fusion des corps d’inspection fait peser de lourdes menaces sur le dos de nos directeurs, qui devraient récupérer des compétences des IEN et pas forcément celles voulues. Mais qu’à cela ne tienne apparemment !

Lire la suite

Point sur la situation sanitaire

Compte rendu de réunion au ministère
Réunion multilatérale du 16 février 2021
En présence du directeur de cabinet et de la secrétaire générale du ministère.

Le chiffres, le protocole

Un certain nombre d’académies sont en congés scolaires. La courbe ressemble assez à la courbe nationale (en cloche qui commence à redescendre). Deux zones critiques : le Grand Est (notamment la Moselle), et la région de Dunkerque. Ramenés aux 3 zones, les chiffres déclaratifs (ceux de l’Éducation nationale) correspondent à 3000 cas confirmés en début de semaine, et vers 2000 en fin de semaine. Nombre de structures fermées stables. Pas d’explosion à ce stade de la contamination.

Lire la suite

Syndicat enseignant